Devastation of Haiti

It’s strange to be apart from this blog for so long. This happened because I am having to dedicate an enormous among of time to my Ph.D. dissertation so I barely think of using a computer during any free time I get.

Port-au-Prince in 2007

My big deception with destiny regarding what is happening in Haiti is now emotionally controlled and I feel better to talk about that too. A week has passed since the big earthquake and I can’t even imagine what people there have been through. These kind of natural disasters seam so unfair to me and make me to remember the little importance of our species to the planet and to life ultimately.

I have been to Haiti a couple of years ago and was planning a return in the next weeks (I went to the office of Copa Airlines before Christmas to book a ticket for the 20th of January, tomorrow). My goal had been the search for innovative entrepreneurs acting in Haiti and studying the obstacles they have faced to be able to establish their entrepreneurial ventures there, contributing to the academic debate on entrepreneurship in emerging markets. Haiti was considered as having one of the worst scenarios for establishing any kind of human organization in the world, considered by many scholars as a real “laboratory” for social scientists.

I went there first to find out about the existence of innovative business ventures and then to see how entrepreneurs, despite of all the massive hurdles they face, were able to start really innovative organizations, some with potential to succeed in any current market of the world.

Hotel Montana in December 2007

Hotel Montana in December 2007

Being there was incredible for me, witness their reality was a sad thing even for a person who had lived or visited the poorest places of Rio de Janeiro, Caracas, Johannesburg and Kolkata. Port-au-Prince was different. It was different in many aspects, usually for worse. The lack of safety and very basic things like water, electricity, food or clean air to breath worried me. All foreigners that I met there in 2007 felt that the country was constantly at the border of a generalized collapse in all political and social structures, given that situation. Now we will never know what would be of Haiti without this earthquake but we can be sure that the life of almost 10 million people living in the country will get even more delicate than before, as if it was possible.

In my oppinion, the worst thing about all of that is that there is not leadership available in any country of the world today to refund the Republic of Haiti, neither there. Only bureaucrats and politicians are taking care of them now. I hope they can get through althought I am afraid Haiti is about the become in the next years a real “laboratory of hell” for social scientists.

Pictures show Port-au-Prince when I landed there in December 2007 and the beautiful Hotel Montana (one of the best of the city), now completely destroyed as seen at CNN.

Click on the following link to see this post in French

FRENCH

Il est étrange d’être en dehors de ce blog pendant si longtemps. Ceci est arrivé parce que je suis d’avoir à consacrer un énorme temps de mes études de doctorat a la dissertation donc je ne pense pas d’utiliser un ordinateur au cours du temps libre que je trouve.

Ma déception est gros avec le destin en ce qui concerne qui se passe en Haïti actuellement. Je suis émotionnellement contrôlé et je me sens mieux de parler de cela aussi. Une semaine s’est écoulée depuis le grand tremblement de terre et je ne peux même pas imaginer ce que les gens y ont vécu. Ce genre de catastrophes naturelles couture si injuste envers moi et fais-moi de rappeler le peu d’importance de notre espèce sur la planète et à la vie en définitive.

Je suis allé à Haïti il ya déjà deux année et il envisage un retour pour les prochaines semaines (je suis allé au bureau de Copa Airlines, avant Noël, pour réserver un billet pour le 20 Janvier, demain). Mon but a été la recherche d’entrepreneurs innovateurs agissant en Haïti et d’étudier les obstacles qu’ils ont dû faire face pour être en mesure d’établir leurs initiatives entrepreneuriales là, en contribuant au débat académique sur l’entrepreneuriat dans les marchés émergents. Haïti est considéré comme ayant les pires scénarios pour l’établissement de tout type d’organisation humaine dans le monde, considéré par de nombreux spécialistes comme un véritable “laboratoire” pour les scientifiques sociaux.

J’y suis allé d’abord de trouver des renseignements sur l’existence de projets d’entreprises innovantes et de voir ensuite comment les entrepreneurs, en dépit de tous les obstacles énormes auxquels ils sont confrontés, ont été en mesure de commencer les organisations réellement novateur, certains ayant un potentiel pour réussir dans n’importe quel marché du monde actuel.

Etre là était incroyable pour moi, témoin de leur réalité est une chose triste, même pour une personne ayant vécu ou visité les endroits les plus pauvres de Rio, Caracas, Johannesburg et Kolkata. Port-au-Prince a été différente. Elle est différente dans de nombreux aspects, généralement pour le pire. L’absence de sécurité et des choses élémentaires comme l’eau, l’électricité, la nourriture ou l’air pur à respirer m’inquiète. Tous les étrangers que j’ai rencontré en 2007, il a estimé que le pays était sans cesse à la frontière d’un effondrement généralisé dans toutes les structures politiques et sociales, compte tenu de cette situation. Maintenant, nous ne saurons jamais ce qui serait d’Haïti sans ce tremblement de terre, mais nous pouvons être sûrs que la vie de près de 10 millions de personnes vivant dans le pays sera encore plus délicate qu’auparavant, comme il a été possible. Et le pire de tout cela est qu’il n’y a pas de leadership disponibles dans n’importe quel pays du monde d’aujourd’hui de rembourser la République d’Haïti. Seuls les bureaucrates et les politiciens prennent soin d’eux maintenant. J’espère qu’ils pourront passer.
Les photos montrent Port-au-Prince quand j’ai débarqué là en Décembre 2007 et le beau Hôtel Montana (l’un des meilleurs de la ville), aujourd’hui complètement détruit.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s